Les greffes de biomatériaux

 

De nombreux biomatériaux (ou substituts osseux) sont commercialisés et utilisables.

 Il existe des biomatériaux synthétiques (fabriqués en laboratoire), d'origine animale ou humaine (os de banque).

  • Les biomatériaux synthétiques et d'origine animale se présentent sous forme de particules de granulométrie variable. Certains matériaux sont résorbables et progressivement transformés en os au cours d’un processus durant au moins 6 mois. D’autres sont peu ou pas résorbables et servent de matrice pour la fabrication d’os néoformé.
     Ils ont les mêmes indications
  • L’os de banque est de l’os humain transformé et conditionné. Les greffons existent sous forme particulaire mais aussi sous forme de blocs cortico-spongieux. (Biobank.fr)

 

Indications des biomatériaux

  • Les comblements de sinus: c'est là leur principale indication et tous les biomatériaux donnent d'excellents résultats. (voir chapitre correspondant).

 

  • Les greffes d'apposition: les blocs cortico-spongieux d'origine humaine offrent une alternative valable aux greffons autologues. Leur coût les limitent à des petites reconstructions, notamment en cas d'impossibilité d'effectuer un prélèvement mandibulaire.

 

Avantages des biomatériaux

Ils évitent d'avoir recours à un prélèvement osseux ce qui simplifie et diminue le temps d'intervention ainsi que les suites post opératoires.

Inconvénients des biomatériaux

La transformation en os des biomatériaux résorbables est longue ce qui retarde la pose des implants (6 à 9 mois contre 4 à 6 mois pour les comblements osseux).

Toutes les reconstructions ne sont pas réalisables avec ces matériaux.

Leur coût peut être élevé en fonction du type et de la quantité de matériaux utilisés.