Les greffes d'os

Les greffes d'os autologue  

L'intervention

L'intervention consiste à prélever de l'os (greffon) qui sera greffé au niveau du site à reconstruire.

Le prélèvement osseux (voir les sites de prélèvement osseux): Il peut être effectué à différents endroits (mandibule, crâne, bassin) en fonction du type de reconstruction prévue et du volume d’os nécessaire.

Le prélèvement et la greffe sont effectués au cours de la même intervention. Le délai de consolidation des greffons est de 4 à 6 mois avant de pouvoir placer les implants.

Les avantages et les risques de chaque prélèvement vous seront expliqués en consultation.

Les deux types d'intervention le plus souvent réalisées sont les greffes d'apposition et les greffes de comblement du bas fond des sinus maxillaires. Ces deux techniques peuvent être associées si besoin.

Les greffes d'apposition

consistent à épaissir ou rehausser la crête osseuse maxillaire ou mandibulaire. Les greffons utilisés doivent être parfaitement adaptés à la crête et stabilisés par des minivis en titane. Ces vis seront retirées lors de la mise en place des implants. Le port d'une prothèse est impossible jusqu'à cicatrisation complète de la muqueuse (environ 10-15 jours). La prothèse pourra être reportée après sa modification par votre chirurgien dentiste une fois la cicatrisation obtenue et les fils enlevés. En aucun cas cette prothèse ne doit appuyer sur la zone greffée. Idéalement sa partie intérieure doit être évidée et rebasée par un matériau souple (silicone). Elle doit être portée le moins possible par la suite.

  

     

Photos: Reconstruction du secteur incisif maxillaire par greffe autologue placées en apposition

Les greffes de comblement du bas fond des sinus maxillaires

permettent d'augmenter la hauteur d'os au niveau des prémolaires et des molaires. La greffe est placée sous la muqueuse sinusienne après ouverture du sinus et décollement soigneux de sa muqueuse.

La greffe peut être effectuée avec de l'os broyé ou prélevé sous forme de copeaux. 

Dans certains cas il est possible d'effectuer dans le même temps la pose d'implants et un comblement du bas fond sinusien lors de la même intervention.

  

Photos: Greffe sinusienne effectuée avec de l'os prélevé à la mandibule

les sites de prélèvement osseux

  • La mandibule

Les greffons peuvent être prélevés au niveau du menton et/ou en arrière des molaires au niveau de l’angle de la mandibule.

Ces greffons  conviennent parfaitement à toutes les reconstructions nécessitant un volume d’os limité.

Les prélèvements se font par une incision endo-buccale, le plus souvent sous anesthésie locale.

Le prélèvement sous sédation intraveineuse ou sous anesthésie générale impose une hospitalisation d’une journée en chirurgie ambulatoire.

Les deux sites de prélèvements mandibulaires

  • Le crâne

Le crâne est constitué de deux couches d‘os compact (corticales) séparées par une faible quantité d‘os spongieux. Le prélèvement est effectué sous anesthésie générale.

Les greffons sont prélevés sur la corticale externe sous forme de petites plaques de tailles adaptées à la reconstruction prévue. Certains fragments peuvent être broyés et utilisés comme matériau de comblement.

La quantité  d’os prélevable est importante. Cela en fait le matériau de choix pour toutes les reconstructions, appositions et comblement de sinus, même étendues.

 

L’incision du cuir chevelu est fermée sur un drain aspiratif afin d’éviter la constitution d’un hématome. Aucun rasage des cheveux n’est nécessaire. Une hospitalisation postopératoire de 24-48 heures est la règle. Le prélèvement crânien est habituellement très peu douloureux. Le plus souvent, la zone de prélèvement sera comblée afin d'éviter une dépression palpable sur le crâne.

D’exceptionnelles complications neurologiques ont été rapportées dans la littérature en rapport avec des erreurs techniques liées à l’inexpérience du praticien.

site de prélèvement crânien

  • L’os iliaque

Le prélèvement s’effectue à la partie antérieure de la crête iliaque par une incision cutanée décalée sous la ceinture. Une anesthésie générale et une hospitalisation de 24- 48 heures sont indispensables.

La quantité  d’os prélevable est importante. La qualité de l’os iliaque en fait un très bon matériau de comblement (sinus) mais il n’est pas conseillé de l’utiliser pour des greffes d‘apposition en raison de sa résorption importante.

Les douleurs postopératoires sont fréquentes et parfois importantes.

 

os iliaque

Cas cliniques