Rajeunissement du regard

Le regard est la première zone que l'on observe en découvrant une personne. Trop souvent les patients se plaignent d'avoir un regard fatigué, même au retour de vacances. Il est actuellement possible d'avoir recours à des techniques douces de médecine esthétique dont les résultats sont souvent surprenants.

Le rajeunissement du regard permet d'agir sur différents défauts de la région des yeux.

Les techniques utilisées dépendent des rides à estomper afin d'obtenir un résultat naturel avec une préservation des expressions.

Les principales rides du regard sont les rides dites de la pâte d'oie et rides du lion. Il est actuellement possible, grâce à des injections de toxine botulique, d'effacer les rides disgracieuses et donner ainsi un aspect plus "détendu" au regard. Il s'agit d'injections douces et ciblées sur les zones à traiter pour effacer ces marques du temps. la toxine botulique ou botox est une molécule qui permet de détendre le muscle, et sont action réversible dure entre 6 mois et 1 an.

Le stéréotype du regard figé doit, à tout prix, être évité en injectant le produit uniquement dans les rides gênantes qui seront préalablement repérées et dessinées par le chirurgien avec son patient. Son action permet donc d'ouvrir le regard fatigué et parfois, de relever l'extrémité du sourcil.

Après les 6 à 9 mois d'action du produit, il existe une résorption naturelle de la molécule qui permettra au muscle d'agir comme avant les injections.

Mis à part certaines discrètes ecchymoses qui peuvent apparaître dans certains cas, il n'existe aucune gène empêchant la reprise immédiate de toute activité professionnelle.

L'autre région du regard qui peut également être corrigée par la médecine esthétique concerne la région des cernes. Il s'agit d'une région délicate qui nécessite une expérience importante dans ce domaine afin de combler la région des cernes grâce à de l'acide hyaluronique, qui permet d'obtenir un aspect moins creusé des cernes situées dans l'angle des paupières du bas et, par la même occasion, d'estomper en partie l'aspect noirâtre qui donne l'air fatigué.

Il est également possible de corriger l'aspect creusé de la région des paupières inférieures en apportant un galbe naturel à la pommettes qui a souvent tendance à descendre sous l'effet du temps.

La paupière du haut tombante ne peut pas être corrigée par des injections. Elle est améliorée par une intervention chirurgicale légère, sous anesthésie locale. Le principe consiste à retirer la peau en excès et ouvrir le paupière supérieure souvent impossible à maquiller.

Toutes ces techniques de rajeunissement du regard peuvent être soit réalisées indépendamment, soit associées afin d'obtenir un résultat harmonieux.